Casque intégral ou casque cross, lequel choisir?

casque-moto

Afin de protéger la tête en cas de chute, la loi exige le port d’un casque pour rouler à moto. Il existe donc une diversité de casques en fonction de la moto, des besoins et même des envies. Au nombre de ceux-ci,  on retrouve bien souvent le casque jet, le casque intégral, le casque cross, le casque scorpion, le casque moto scorpion, et le casque shark notamment.

Quel que soit le choix opéré par le motard ou la motarde, il permet de disposer d’un équipement de moto qui sécurise. Le plus important est de bien choisir son casque de moto, car c’est le meilleur moyen de se protéger contre les fractures ou les blessures à la tête.

Parmi les différentes catégories qui existent, il est possible de choisir entre un casque intégral ou un casque cross. Quelles sont les particularités et les avantages de chaque option ? Il faut les connaitre pour bien choisir.

Le casque intégral

Mieux connu sous l’appellation de ‘’full face’’ chez les anglais, c’est l’une des protections de moto les plus répandues dans l’univers du cycliste avide de balade  à moto. De plus, cet accessoire de moto est un modèle très classique qui à l’avantage de protéger l’intégralité de la tête du motard ou de la motarde. C’est justement ce qui lui donne son nom. Ce type de casque est doté d’un grand confort, en plus d’être pratique et d’avoir une parfaite insonorisation. C’est donc une belle option de casque moto pour les amoureux de courses sportives, mais également ceux qui aiment faire de la route.

Le casque intégral se présente sous diverses formes : de cross, de sport ou de route. Le port d’un casque intégral de route est conditionné à l’adoption d’une position de conduite droite. S’il s’agit d’une version sportive, une position inclinée permet d’avoir la nuque penchée en arrière pour un meilleur confort. C’est donc en fonction du type de moto qu’il est possible de choisir un casque intégral routier ou sport.

Le casque cross

Il s’agit d’un casque destiné pour les motos cross. Entièrement fermé, ce type de casque n’est pas conseillé pour de nombreuses raisons. En effet, sa résistance au niveau de la mentonnière est très faible. Ce casque moto ne couvre en outre pas entièrement la tête du motocycliste, du motard ou de la motarde. De plus en pleine vitesse, il arrive souvent que le vent se prenne dans la visière, tirant ainsi la tête en arrière. C’est donc une option déconseillée pour faire de la route, car ce casque ne protège pas du tout contre les intempéries ou le froid.

Certains modèles de casques cross, doivent être portés avec des lunettes de protection.  Il vous revient donc de savoir si votre casque roof, casque roof démo, casque hjc, casque boxer que vous avez peut-être acheté en même temps qu’un blouson moto et un pantalon moto en cuir nécessite ou  pas le port de lunettes. Contrairement à la visière du casque intégral, ces lunettes n’ont pas une grande visibilité. Il est presque impossible de les décrasser en roulant. La grande majorité de ces lunettes se strie facilement et de la buée s’y forme pendant qu’on en fait usage sur la route.

Alors en somme, casque intégral ou cross, lequel choisir en fin de compte ? Tout dépend des usages et donc de la moto. Le casque intégral est adapté pour un usage routier, et offre un meilleur confort. Son isolation acoustique est excellente, ce qui constitue un avantage sur les longs trajets. Le casque cross par contre est une bonne alternative pour les motos sportives, mais n’est pas adapté pour les longs trajets et la route. Il ne constitue donc pas une bonne option contre les intempéries, et la  buée s’y forme facilement. Mais si vous souhaitez élargir vos options et découvrir d’autres types de casques, n’hésitez pas à explorer encore afin de choisir entre un casque  roof demo, un casque hjc, un casque boxer, un casque shark ou un casque scorpion.